Les pathologies du sommeil

Les troubles du sommeil sont nombreux, un examen tel que la polysomnographie permet de poser un diagnostic et de mettre un place la thérapeutique adaptée.

Insomnie

L’insomnie est la pathologie du sommeil la plus fréquente.

Mouvements nocturnes anormaux

Certains troubles moteurs comme les coups de pieds sont des symptômes d’un trouble du sommeil évolutif nécessitant une prise en charge spécifique.

Fatigue chronique

Fatigue persistante sans lien avec une activité physique intense, mais augmentée par les exercices physiques modérés- non améliorée par le repos- associant une baisse importante des performances antérieures : professionnelles, sociales, scolaires, personnelles.

Apnées du sommeil

Le syndrome d’apnées du sommeil est caractérisé par des arrêts complets (apnées) ou partiels (hypopnées) du flux respiratoire pendant le sommeil. Le diagnostic repose sur un enregistrement du sommeil.

Somnolence

La somnolence diurne excessive se traduit par un besoin impérieux de dormir la journée. La somnolence diurne excessive concerne un Français sur cinq.

Cauchemars / somnambulisme

On parle de parasomnie. Elles sont source de réveils nocturnes et de somnolence diurne. Des traitements spécifiques peuvent etre mis en place après exploration des troubles.

Ronflements

Le ronflement est fréquent, il survient chez environ 40% de la population adulte, plus souvent chez l’homme. Un dépistage de l’apnée du sommeil est nécessaire notamment si le ronflement est associé à de la somnolence ou encore à des troubles cardio-vasculaires.

Hypersomnie

L’hypersomnie est caractérisée par un temps de sommeil excessif. La narcolepsie est la forme clinique la plus connue.

Syndrome des jambes sans repos

Le syndrome des jambes sans repos aussi appelé maladie de Willis-Ekbom se caractérise par une envie irrésistible de bouger les jambes, et, dans certains cas, d’autres parties du corps, par exemple les bras.